Etapes

Piston numéro 1

Pour qu’un moteur à combustion fonctionne correctement il faut:

  • De l’air,
  • Du carburant,
  • Une étincelle

Cette recette fabrique des explosions dans des cylindres, ces explosions poussent des pistons, ces pistons sont attachés à des:

  • Cames,
  • Arbres,
  • Transmission,
  • Hélice,
  • Roues,
  • Boîtes,
  • Machine à coudre,

Selon les cas.

Nous c’est une hélice.

Notre piston numéro 1 est en rade et c’est un mystère que nous tentons de résoudre en regardant, pour ce cylindre:

  • L’arrivée d’air,
  • L’arrivée d’essence,
  • L’étincelle.

Et là… Mince! L’arrivée d’essence (injecteur pour les intimes) est obstruée par une gouttelette d’eau. Merci André le mecano de 7 Îles pour ton dégainage d’outils plus vite que ton ombre.

Bon, André évacue la présence acqueuse. Point fixe (Thierry essaye le moteur) pour voir si tout est rentré dans l’ordre. Et mince! Non…

Bon, on regarde l’arrivée d’air: okay elle est belle. Et nous testons la machinerie à étincelles… Bigre… Elle défaille.

Pas de bol, il faut commander une nouvelle pmag (c’est ainsi qu’elle se nomme) et nous inscrire à un cours de yoga.

Il y a 2 pmags sur le moteur qui génèrent des étincelles en double, juste au cas où une tomberait en panne… Alors pourquoi la deuxième pmag n’a t elle pas pris le relais sur le piston numéro 1?

Nous passons en revue tout le circuit, les continuités électriques et tout le tintouin pour arriver à une conclusion qui, faute de mieux sera retenue: le câble qui relie la deuxième pmag au piston numéro 1 est endommagé…

Probabilité normalement zéro, on appelle ça la loi de Murphy.

Ou alors la deuxième pmag est elle aussi défaillante. Dans le doute, Thierry commande une deuxième pmag.

Vous devriez les recevoir après demain, nous déclare le fabricant. Mais voilà une semaine que nous attendons et point de pmag à l’horizon.

Chaque jour le tracking dit « demain » et à force de demain nous prenons la décision d’aller « aujourd’hui » visiter la côte nord du Saint Laurent!

Bonne idée!

De retour de notre mini voyage, hier, le tracking nous dit « demain » c’est à dire aujourd’hui (vous suivez toujours? Bravo!) Et là non, marre de demains ! Thierry appelle une énième fois le transporteur qui lui annonce que le colis est là à sept Îles. Non mais là on a pas du tout envie de rigoler! « Alors pourquoi attendre’demain' » on vient le chercher!

Résultat, à l’heure où j’écris ces lignes, les pmags sont remontées et Hugues et Thierry sont en train de décoller pour un vol d’essai. Et là, il y a de l’expertise au volant!

… attente…

Ils viennent d’atterrir! Essais concluants!

Auteur

Clotilde
Clotilde - 51 ans - 100 heures de vol ! - En deux mots: Maman (des 3 plus beaux enfants du monde !), ingénieur en mécanique, pilote privé, construction d'un des RV8 avec Thierry. Fonction dans le team: Copilote du RV8, mécanicien-navigant

Commentaires

Avatar
josé Vergés
27 juillet 2022 à 11 h 13 min

Bonjour Clotilde
Ouf !
Pensez vous continuer sur Oshkosh ou rentrez vous en France ?
dans les deux cas , bon voyage
José



    Clotilde
    Clotilde
    27 juillet 2022 à 18 h 02 min

    Bonjour José, pour Oshkosh nous arriverions trop tard. Donc c’est retour en France. La météo décidera quand!
    Merci pour votre message!



Avatar
POURCHET
30 juillet 2022 à 13 h 45 min

bon retour les amis
ALP



Clotilde
Clotilde
30 juillet 2022 à 19 h 29 min

Bien arrivés à Reykjavik 😉



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *